Burn out : comment le repérer ? Faites le test !

Dernière mise à jour : 10 sept.



Le Burn out , tout le monde en parle ,les médias s'en sont emparés. Mais pour la science le Burn out reste une énigme. Le terme du Burn out provient de la médecine du travail et s’applique à une personne qui travaille en permanence au-delà de ses limites sans recueillir pour autant le respect et la reconnaissance attendu. Elle redouble alors d’efforts jusqu’ à l'effondrement qui donne un sentiment de vide et d’épuisement.


Selon la définition de l'OMS, c'est “un syndrome résultant d'un stress chronique au travail qui n'a pas été géré avec succès” et qui se caractérise par “une sensation d'épuisement, du cynisme ou des sentiments négatifs liés au travail” ainsi que par une “efficacité professionnelle réduite”.


Les travaux de Christina Maslach menés il y a plus de 30 ans, ont permis de concevoir le syndrome d’épuisement professionnel comme un processus de dégradation du rapport subjectif au travail à travers trois dimensions :

  1. un profond sentiment de fatigue physique, mentale et émotionnelle

  2. une attitude distante, cynique et négative vis-à-vis du travail et de ses pairs intégrés à ce milieu (collègues, supérieurs, clients…)

  3. une perte d’efficacité professionnelle et une dévalorisation de son propre travail.


Identifier les autres formes d'épuisement !



https://www.chloe-nopre.com/post/burn-out-burn-in-bore-out-brown-out-mobbing-workaholism



Quelle est la cause du burn out ?


Son origine vient le plus souvent du milieu professionnel, même s’il existe des situations personnelles pouvant le provoquer, notamment chez le burn out parental (père de famille, mère de famille). Il est le plus souvent lié à la vie professionnelle et découle d’une sensation de mal-être, la personne se consume.


Les causes à l'origine de cette sensation sont multiples, il peut s'agir:

  • d'une surcharge de travail

  • de tensions entre collègues

  • de disparités au sein de l'entreprise

  • d'objectifs inatteignables ou confus

  • de l’insécurité de l’emploi


Quels sont les symptômes ou signes d'alerte du burn out ?


Ces symptômes se classent en 5 catégories principales qu'il faut identifier et diagnostiquer. Ils peuvent ne pas être tous présents en même temps.

On soigne la personne pour ses symptômes et non pour le burn out,


- Les symptômes physiques/somatiques : ce sont les symptômes les plus simples à

identifier : fatigue physique qui s'installe dans le temps et devient chronique, troubles du sommeil, mal de dos, migraines à répétition...


- Les symptômes émotionnels : Ils se traduisent par des difficultés à moduler la gamme des émotions (crise de larmes ou colère noire sans raison valable), une forte fatigue émotionnelle (vous n'avez plus goût à rien, plus d'envies), une propension à être irritable et à développer un sentiment de frustration, d'échec personnel,


- Les symptômes interpersonnels : Il s'agit des symptômes liés aux réactions vis-à-vis de votre entourage : tendance à l'isolement, désengagement et refus de participer à la vie de l'équipe, agressivité, attitude méprisante et cynique.


- Les symptômes comportementaux : Il s'agit des symptômes liés à des changements de comportement ou à des comportements inhabituels pour la personne concernée : démotivation, baisse du niveau de performance et du rendement, insatisfaction généralisée au travail, désinvestissement sur le plan professionnel.


- Les symptômes psychiques : Il s'agit de sentiments de fatigue intellectuelle, d'inefficacité personnelle, d'essoufflement, d'usure. Les difficultés de concentration et les pertes de mémoire n'aident pas à la prise de décision, qui devient laborieuse. Les symptômes psychiques engendrent de l'anxiété et se transforment parfois en véritable souffrance voire détresse psychique, qui peut éventuellement conduire à des pensées suicidaires.



Comment diagnostiquer le burn out ?


« Le burnout est un ensemble syndromique qui nécessite une démarche diagnostique. Celle-ci vise à caractériser la sévérité du trouble, son type diagnostique et ses liens avec les conditions de travail. Le burn out n’est pas une maladie caractérisée. Il peut se traduire par des "manifestations plus ou moins importantes, d’installation progressive et souvent insidieuse, en rupture avec l’état antérieur", selon la docteure Clara Brichant-Petitjean.


Y a-t-il des personnes qui sont assujetties à faire un burn out ?

Deux salariés exerçant le même travail, ne seront pas sujets au burn out. Le burn-out touche souvent les individus très engagés, qui ont tendance à se surpasser et à toujours privilégier la performance au détriment de leurs besoins, confirme la Dre Barlet-Ghaleb. Ce syndrome affecte également souvent les personnes perfectionnistes ou celles qui ont un besoin prononcé de contrôle.


Que faire en préventif pour se prémunir d un burn out?



Fixez des limites Démarrez et terminez le travail à des horaires raisonnables, Faites régulièrement des pauses pendant la journée, Chaque jour, accordez-vous un temps de déconnexion de votre téléphone, votre ordinateur, vos e-mails et vos réseaux sociaux, Prenez des vacances et coupez-vous du travail le soir et le week-end, Apprenez à refuser quelque chose lorsque vous ressentez trop de pression dans votre environnement de travail., Déléguez vos tâches lorsque cela est possible pour une meilleure gestion du stress, Préservez votre équilibre vie professionnelle et vie privée, Prenez du recul sur une situation stressante, Posez-vous des questions : Est-ce que tout doit être parfait ? Quelle est la pire chose qui arriverait si vous ne vous mettiez pas autant de pression ? Préservez votre santé en mangeant bien, Apprenez à gérer votre stress Une charge de travail excessive peut facilement donner lieu à une situation de stress et donc favoriser le risque d'épuisement professionnel. Afin de prendre soin de sa santé au travail il est donc important de maitriser quelques techniques de relaxation, et de gestion du stress au travail, En parler à votre médecin, Accordez vous psychothérapeute ou psychiatre et en parallèle un coach professionnel, hypnose, sophrologie...


TEST D'EPUISEMENT PROFESSIONNEL

Un outil de mesure pour évaluer le burn-out a été élaboré en 1981, spécifiquement pour les professions de l’aide, par Christina Maslach, chercheur en psychologie dont les travaux ont été à l’origine de la définition du syndrome. Cet outil, appelé MBI (Maslach Burnout Inventory) est reconnu sur le plan international et utilisé dans la quasi-totalité des recherches actuelles.


Le test d'épuisement professionnel

Attribuez à chaque affirmation un chiffre selon votre situation

0= jamais
1= quelques fois par an
2=une fois par mois
3= quelques fois par mois
4= une fois par semaine
5= plusieurs fois par semaine
6= chaque jour
 

Je me sens émotionnellement vidé par mon travail
Je suis à bout de nerfs en fin de journée
Je me sens fatigué lorsque je me lève le matin et que j’ai à affronter une nouvelle journée de travail
Travailler avec des gens tout  au long de la journée me demande beaucoup d’effort
Je sens que je craque à cause de mon travail
Je me sens frustré par mon travail
Je sens que je travaille trop dur
Travailler en contact direct avec les gens me stresse trop
Je me sens à bout du rouleau
                                           
Dépersonnalisation
Je sens que je traite certains de mes interlocuteurs de façon impersonnelle
Je crains que ce travail ne m’endurcisse émotionnellement
J’ai l’impression que mes interlocuteurs me rendent responsable de certains de leurs problèmes
 
Accomplissement personnel
Je peux comprendre facilement ce que ressentent les bénéficiaires de mon activité
Je m’occupe très efficacement des tâches qui me sont confiées
J’ai l’impression d’avoir une influence positive sur les personnes à travers mon activité
Je me sens plein d’énergie
J’arrive facilement à créer une atmosphère détendue au travail
Je me sens ragaillardi lorsque j’ai été proche de patients, collègues, usagers.
J’ai accompli beaucoup de choses qui en valent la peine dans ma profession
Dans mon travail, je traite les problèmes émotionnels très calmement
 



Résultats :

Epuisement professionnel

   Total inférieur ou égal à 17 :Tout va bien
   Total compris entre 19 et 29 :Prenez garde
   Total égal ou supérieur à 30 :Il faut réagir sans attendre
 

Dépersonnalisation

   Total inférieur ou égal à 3 : Tout va bien
   Total compris entre 4 et 7 :  Prenez garde
   Total supérieur à 8 : Il faut réagir sans attendre
 

Accomplissement personnel

   Total supérieur à 40 : Tout va bien
   Total compris entre 34 et 39 : prenez garde
   Total inférieur à 34 : il faut réagir sans attendre
 



mots clés: entreprise -qualité de vie au travail - prévention- bien-être -groupe -individuelle - gestion des émotions- gestions des conflits- gestion du stress - cohésion d 'équipe- mieux se connaitre


86 vues0 commentaire